GG

GG

 

GG Belbeoch 5

GG Belbéoch


 

De 1963 à 1975, Gérard BELBEOCH a été un potache exemplaire : toujours des bonnes notes (sauf en maths et en gym) et jamais (ou presque) collé.

 

Mais, dès 1975, tout se gâte. Début des hostilités : il s’inscrit à l’école de musique de Douarnenez, pour prendre des cours de solfège et de guitare. La guitare (classique) le lasse rapidement.

 

L’été 1976, lors de la tournée d’été du Podium « EUROPE 1 », il a la « révélation » en voyant le concert des « MARTIN CIRCUS », et, à la rentrée, son professeur de solfège le ré-oriente illico vers des cours de batterie, sous la houlette de Yves KERGOAT (qui par la suite le remplacera chez les DU durant ses obligations militaires).

 

Celui-ci lui “ouvre les oreilles” sur de nouvelles musiques, le Rock (les Beatles, les Stones, Led Zeppelin, Jimmy Hendrix, …), mais aussi le Jazz-Rock (Stanley Clarke, Mahavishnu Orchestra, Brecker Bros, …). La « mayonnaise » prend assez rapidement…

 

De 1978 à 1980, pour se faire la main (voire les poignets), il effectue quelques remplacements dans divers orchestres de bal, et monte plusieurs groupes de rock à l’existence éphémère et au talent du même métal.

Il forme en 1980 son premier groupe de musique bretonne « TARZ AN DEIZ », avec deux musiciens locaux, un guitariste mystique et un sonneur débarquant du Mans en Triumph « Spitfire ». C’est dans ce groupe qu’il rencontre Claude LE BRUN, qui l’embarque aussitôt dans « ANDARTA », autre groupe de musique celtique.De 1981 à 1983, c’est le break. Il arrête toute forme de musique, afin de se consacrer à ses études supérieures (et avec brio !).

 

C’est en 1983 que Pascal YVIN, un auteur-compositeur quimpérois, le branche pour monter un spectacle de ses compositions. Et hop ! c’est reparti. Celui-ci a, comme pianiste, Eric DUREAU, qui joue également avec SONERIEN DU. Quelques « boeufs » mémorables ont lieu, débouchant sur une intégration rapide dans le groupe.

 

Parallèlement aux DU on a pu, et on peut toujours le voir dans diverses formations Blues-Rock : « SEXTAN » avec les Frères LARDIC & Ben CREACH, « Paul CONIBEAR & The Team » (un chanteur gallois venu s’installer en Bretagne, avec qui il a enregistré deux albums), mais aussi « DOO The DOO », « FUNNY VIBE », « BLUES MISSION ».

 

Depuis peu, il taquine le Jazz vocal dans un duo piano-voix, dans lequel il fait son crooner, « Les TËTES DE L’ART » avec Gildas CLAQUIN, pianiste douarneniste. Ses talents de crooner l’ont amené à participer au spectacle “JE VOUS DIRAI…”, du Cercle Celtique Korriged Is, dans lequel il interprétait un duo avec Sylvie RIVOALLEN (éminente chanteuse de kan ha diskan), qui est resté dans les mémoires….

 

Il a également donné dans la musique de rue avec la fanfare « A BOUT DE SOUFFLE » et, dans les années 90, avec « B12 », le fameux Brass-Band …

 

SIGNE DISTINCTIF : Et pour ce qui est de brasser, y a pas mieux………