Sonerien Du

Dessous Le Pont De Nantes

Dessous Le Pont De Nantes

Trad. – Le Cam / Le Cam / Arr. Kerneis
(Hanterdro–andro)
 
Batterie : G. Belbéoch / Chant
Basse : J-P Le Cam / Chant
Claviers : Ph. Férec
Gtr : D.Lardic
GTr : H. Kerneis
Cromorne : Y. Goas
 

Encore un morceau emblématique de SONERIEN DU…. Un des tout premiers titres chantés, sur l’album “GWERZ PENMARC’H”, sorti en 1978 ! Dans la version originale, en introduction, on y entendait Raymond Riou, guitariste-chanteur de l’équipe des débuts, pousser un généreux Cocorico !!!
Cette chanson, parmi d’autres au fil des années, marque l’attachement du groupe au 5eme département “historique” breton, la Loire-Atlantique !!!! Cette version est issue de l’album PUZZLE, de 1994.

 
Dessous le pont de Nantes, il y a un coq qui chante.(bis)
Il y a un coq qui chante le jour, vive la jeunesse et vive l’amour (bis)
 
On sait ce qu’il demande, demande filles à prendre. (bis)
Demande filles à prendre le jour, vive la jeunesse et vive l’amour (bis)
 
S’il en veut qu’il en prenne, n’en manque pas ici. (bis)
N’en manque pas ici le jour, vive la jeunesse et vive l’amour (bis)
 
Des petites et des grandes, des brunes aussi des blondes. (bis)
Des brunes aussi des blondes le jour, vive la jeunesse et vive l’amour (bis)
 
Prenez donc pas d’ces blondes, prenez de ces brunettes. (bis)
Prenez de ces brunettes le jour, vive la jeunesse et vive l’amour (bis)
 
Elles sont belles et parfaites, pour ce mettre en ménage. (bis)
Pour ce mettre en ménage le jour, vive la jeunesse et vive l’amour (bis)
 
Elles ont le cheveu noir qui tombe jusqu’au talon. (bis)
Qui tombe jusqu’au talon le jour, vive la jeunesse et vive l’amour (bis)
 
Dessous le pont de Nantes, y avait un coq qui chant ç.(bis)
y avait un coq qui chantait le jour, vive la jeunesse et vive l’amour (bis)