Sonerien Du

Ellez et Yeun

Ellez et Yeun

Lardic / Lardic – Morvan
 
Batterie : G. Belbéoch / Chant
Basse : J-P Le Cam / Chant
Claviers : Ph. Férec / Chant
Gtr : D.Lardic / Chant
Gtr : H. Kerneis / Chant
Cornemuse / Low whistle : C. Morvan
 

Une histoire fantastique et imaginaire (mais peut-être pas si imaginaire et fantastique que cela !!!!) d’une rivière, l’Ellez , faisant l’amour avec le vent, et donnant naissance au YEUN, les Portes de l’Enfer, ce haut-lieu de la campagne braspartoise…. Ce laridé 8 temps pourrait nous y faire croire !!!!

 
Je plante mon décor dans la nuit des temps,
Pour chanter l’histoire d’la rivière et du vent.
 
Elle chante là, comme le serpent d’argent,
Sous la brume qui dit, je t’attends.
 
La belle fût séduite par son nouvel amant,
Qui lui, voulait avoir un enfant.
 
Sous la lune la rivière de diamant,
Elle se donne comme un torrent.
 
Le fils du vent, né d’une rivière,
Chante l’amour et se jette en Enfer
 
La nuit est douce jusqu’au grand rugissement,
La belle Ellez, donne un fils au vent.
 
La tourbe fume dans un grand tremblement,
Voici que Yeun devient son enfant !
 
Je plante mon décor dans la nuit des temps,
Pour chanter l’histoire d’la rivière et du vent.
 
Elle chante là comme le serpent d’argent,
Sous la brume qui dit, je t’attends.
 
Le fils du vent, né d’une rivière,
Chante l’amour et se jette en Enfer
 
Le fils du vent, né d’une rivière,
Chante l’amour et se jette en Enfer