Sonerien Du

Tour Du Beau Pays

Tour du beau pays

Trad. / Trad. – Férec
(Tour)
 
Batterie : G. Belbéoch / Chant
Basse : J-P Le Cam / Chant
Claviers : Ph. Férec / Chant
Gtr : D.Lardic / Chant
Gtr : H. Kerneis / Chant
Biniou Kozh : J Beauchamp / Chant
Vielle à roue : Gilles Chabenat
 

Dans les années 90, lorsqu’il nous arrivait de caracoler dans le Pays de Redon, ce bon Jacques Beauchamp, notre sonneur-accordeoniste-chanteur de l’époque nous disait toujours, la larme au coin de l’œil « Mais quel beau Pays !!!! » Il faut dire qu’il y avait longtemps vécu, et y avait de très bons amis. Le titre de ce Tour était tout naturellement trouvé !!!! Aléa jacta est… en voici la version studio de l’album “REDER-NOZ”, avec l’excellent Gilles CHABENAT à la vielle à roue…

 
J’ai bien été six mois sur mer

Sans jamais la terre aborder
Sans jamais la terre aborder

En passant par dedans la ville

Trois compagnons j’ai rencontré
 
Chante, chante mon compagnon chante

Sans jamais la terre aborder (bis)


 
J’ai bien été cinq mois sur mer

Sans jamais la terre aborder

Sans jamais la terre aborder

En passant par dedans la ville

Trois compagnons j’ai rencontré
 
Chante, chante mon compagnon chante

Sans jamais la terre aborder (bis)
 
J’ai bien été quatre mois sur mer

Sans jamais la terre aborder

Sans jamais la terre aborder

En passant par dedans la ville

Trois compagnons moi j’ai rencontré
 
Chante, chante mon compagnon chante

Sans jamais la terre aborder (bis)
 
J’ai bien été trois mois sur mer
S
ans jamais la terre aborder

Sans jamais la terre aborder

En passant par dedans la ville

Trois compagnons moi j’ai rencontré
 
Chante, chante mon compagnon chante

Sans jamais la terre aborder (bis)
 
J’ai bien été deux mois sur mer

Sans jamais la terre aborder

Sans jamais la terre aborder

En passant par dedans la ville

Trois compagnons j’ai rencontré
 
Chante, chante mon compagnon chante

Sans jamais la terre aborder (bis)
 
J’ai bien été qu’un mois sur mer

Sans jamais la terre aborder

Sans jamais la terre aborder

En passant par dedans la ville

Trois compagnons moi j’ai rencontré
 
Chante, chante mon compagnon chante

Sans jamais la terre aborder (bis)